Plomberie qui paye locataire ou propriétaire ?

Plomberie qui paye locataire ou propriétaire ?

Des conflits peuvent vite surgir entre propriétaire et locataire lorsque vient le moment de prendre en charge les frais de travaux de plomberie. Alors, qui doit payer ?

Dans quels cas le locataire doit-il s’acquitter des frais ?

Le locataire a l’obligation de prendre en charge les frais d’entretien de la plomberie. Les éléments concernés sont notamment les robinets et les siphons. Par ailleurs, il doit payer pour les frais d’entretien annuel de la chaudière.

Un joint nécessite-t-il un remplacement ? Cela est de la responsabilité du locataire et non du propriétaire. Le locataire est aussi responsable si le problème provient d’un mauvais usage ou d’une détérioration à lui imputer.

Dans quels cas le propriétaire doit-il payer ?

Il revient au propriétaire de s’acquitter des frais de plomberie lorsque la cause des travaux est liée à la vétusté ou à l’usure des installations. Attention, la loi précise qu’il faut que ce problème ne découle pas d’un mauvais entretien ou usage de la part du locataire.

Le propriétaire doit également payer la facture lorsque le plombier intervient pour s’occuper des dommages provoqués par un défaut de construction. Il est aussi tenu de prendre en charge, les frais de réparation dans le cas d’une catastrophe naturelle (tremblement de terre, inondation, etc.) ou plus généralement en cas de force majeure.